Vidéos disponibles sur gerpisa.org par date d'émission / conférence

13/06/2019

Louis Schweitzer / Keynote / Colloque Gerpisa 2019 / ENS Paris-Saclay

Conférencier d'honneur au 27ème Colloque International du Gerpisa, l'ancien président de Renault, Louis Schweitzer, nous fait partager sa vision du futur de l'industrie automobile.


13/06/2019

Louis Schweitzer / Keynote Q&A / Colloque Gerpisa 2019 / ENS Paris-Saclay

Louis Schweitzer répond aux questions de la salle après sa conférence d'honneur au 27ème colloque international du Gerpisa.


31/05/2019

Bernard Jullien / Patricia Charléty / Philippe Chalmin / Entendez-vous l'éco? / France Culture

En début de semaine, Renault a accepté d’étudier la proposition de fusion avec l’italo-américain Fiat-Chrysler. Cette fusion élèverait le futur groupe automobile au troisième rang mondial. Pourquoi ces deux géants veulent-ils fusionner ? Quels sont les risques d'une fusion ?


12/03/2018

Michel Freyssenet / Patrick Fridenson / Toyota et les chaînes de production / Entendez-vous l'éco? / France Culture

Toyota sort sa toute première voiture en 1936 : la "AA". Aujourd'hui, la marque japonaise est l'un des plus gros groupes automobiles mondiaux. Revenons donc aujourd'hui sur les aspects productivistes du toyotisme : le "juste-à-temps" combiné aux héritages tayloristes et fordistes.

En 1936 sort la première voiture de Toyota (encore appelée Toyoda) : la AA
"Initialement, Toyoda développe son activité dans l'industrie du textile, apprenant son métier à la fois par la tradition japonaise mais aussi au contact des Anglais et des Américains. Il innove avec une machine à tisser automatique." (Patrick Friedenson)

Premier jour d’une nouvelle série consacrée à des histoires de géants - pas ceux des contes de notre enfance certes mais des géants tout de même - géants économiques ayant bâti leur empire sur une innovation. Nous commençons cette semaine avec un récit tout droit hérité des mythes orientaux : celui de Toyota. L’histoire débute au Japon, avec une dynastie d’inventeurs qui vont révolutionner le monde industriel. Leur expérience va donner naissance à un modèle de gestion, d’organisation du travail et un nouveau rapport de l’ouvrier à son entreprise. Un modèle qui a fait l’objet de nombreuses critiques notamment concernant les conditions de travail mais qui - tout comme le taylorisme en son temps - aura profondément marqué les esprits, ou plutôt les corps… Si les nouvelles tentatives de toyotisme ont échoué, on ne peut nier que quelque chose de la rationalisation qu’il a insufflée subsiste encore dans nos sociétés managériales... Pour parler donc du modèle Toyota, nous sommes en compagnie de l’historien Patrick Fridenson, directeur d’études à l’EHESS et auteur de L'aluminium, matière à création : XIXe-XXIe siècles aux Presses universitaires François Rabelais, et Michel Freyssenet, directeur de recherche au CNRS, co-fondateur du Groupe d’Etudes et de Recherche Permanent sur l’Industrie et les Salariés de l’Automobile et co-auteur, avec Robert Boyer, de Des modèles productifs à La Découverte.

"Une des façons de réduire le coût est d'éviter que la production subisse des a-coups au cours de la journée, du mois, etc. On peut alors niveler la production. Le système du "juste-à-temps" va contribuer à ça." (Michel Freyssenet)


GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"